Et c’est comme ça que tout a commencé…


Maman / dimanche, janvier 14th, 2018

Très tôt dans notre relation, on a su qu’on voulait un enfant… Pour ma part, je l’ai toujours souhaité mais je n’avais rien imaginé et rien planifié.  Je savais que le « bon moment » arriverait même s’il n’existe pas vraiment.  Que ma petite voix me rappellerait que ce serait à mon tour de me lancer dans cette grande aventure !

Et puis on en a discuté un soir, à deux dans le canapé.  C’était son idée, c’était la petite voix, le bon moment, l’homme de ma vie… La grande aventure commençait déjà !

4 mois plus tard, Valentina gagnait sa première compétition.  Celle qui la mènerait à moi et ensuite à nous et à la vie.

C’était un matin, très tôt.  J’avais deux jours de retard et un entretien d’embauche moins de deux heures après mon réveil! Je voulais être sûr et y aller le coeur net, j’ai fait le test… Il était positif !

« On va avoir un bébé »

La suite, vous la connaissez… Les nausées, les félicitations, les seins qui gonflent, le sommeil qui vous envahit à n’importe quelle heure de la journée, les larmes de joies, les examens, encore et encore des examens, les premiers coups de pied, puis ceux qui sont plus forts, la faim, les pleurs sans raison, le désintérêt pour le shopping, les cheveux plus beaux que jamais, la place qui se libère dans le bus, les amis et la famille aux petits soins, le mari qui vous aime plus que tout et qui se prépare, la perte des eaux, les contractions, l’accouchement – la vie. Vie.

C’était mon deuxième article et je voulais partager avec vous encore un bout de cette histoire afin qu’on fasse connaissance et qu’on commence à se plaire.  Parce que c’est toujours comme ça que ça se passe avant de tomber amoureux.

 

La douce attente – 7 mois 

 

A bientôt, Estefania.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Please follow and like us:

7 réponses à « Et c’est comme ça que tout a commencé… »

  1. J’adore la justesse de ce passage

    « Les nausées, les félicitations, les seins qui gonflent, le sommeil qui vous envahit à n’importe quelle heure de la journée, les larmes de joies, les examens, encore et encore des examens, les premiers coups de pied, puis ceux qui sont plus forts, la faim, les pleurs sans raison, le désintérêt pour le shopping, les cheveux plus beaux que jamais, la place qui se libère dans le bus, les amis et la famille aux petits soins, le mari qui vous aime plus que tout et qui se prépare, la perte des eaux, les contractions, l’accouchement – la vie. »

    Superbe ! Merci pour ce partage, merci pour ce blog

  2. Je suis tombée amoureuse il y a quelques années de ça déjà 😉 on était bien dans notre mini boutique. Et déjà à l’époque tu me parlais de ce projet mais ce n’était pas encore le bon moment, comme quoi tout se tient ! Et aujourd’hui tu es jeune maman et tu fais ça bien et ta jolie Valentina est un cadeau de la Vie. Merci à toi d’être toi, Etre de lumière que tu es <3 #VidaLoca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *